Les cépages

Grenache, Syrah, Mourvèdre

Accueil / Home » Notre domaine » Les cépages
Les cépages

Notre domaine comprend essentiellement trois grandes variétés de plants de vignes que l’on appelle des cépages. Nous pratiquons une taille courte sur toutes nos vignes afin d’avoir un rendement favorisant la qualité. Nous pensons qu’une taille courte est plus qualitative qu’une vendange en vert.

Notre taille s’adapte à chaque pied de vignes. En fonction de la vigueur de chaque souche nous laissons un nombre de raisins possible à venir différent. En effet un pied fragile, plus faible nécessite à nos yeux  une taille plus stricte afin de lui laisser moins de raisins futurs pour ne pas l’épuiser pendant son cycle végétatif. A l’inverse, une vigne plus vigoureuse pourra produire et faire mûrir un nombre de raisin plus important. Si nous la taillons trop court  nous la transformons en Bonsaï. De plus une taille soignée permet de pérenniser les vignes. C’est donc un moment crucial et précis.

Nos cépages rouges

Le Grenache

C’est le cépage dominant de nos appellations.

La grappe est tronconique et compacte avec des baies sphériques. La forme des feuilles est ciselée et de couleur vert clair. Il apporte des arômes de kirsch, de cassis, de poivre, de réglisse et même de violettes (violettes qui se retrouvent au nez mais aussi en bouche…). Il est souple et charnu. Il apporte la rondeur et le gras au vin.

Le grenache est en limite de zone d’exploitation. Plus au nord, il ne pourrait arriver à maturation. Or, il est reconnu que les cépages donnent leur plein potentiel qualitatif quand ils sont exploités dans les conditions les plus extrêmes de survie. Ce cépage est pour nos appellations, un gage de qualité.

Cependant c’est un cépage capricieux qui est très sensible au froid pendant la floraison. Cela peut provoquer de la coulure ; il est également sensible aux maladies Mildiou et Oïdium.

.

Le Mourvèdre

Si tout le monde s’accorde sur les vertus du Mourvèdre, peu de vignerons, en revanche, s’aventurent à le cultiver…. Très coloré et superbement structuré, il apporte des arômes complexes de bois, de cuir fin, et résiste bien à l’oxydation. Étant donné son caractère très capricieux, il est peu probable que ce cépage soit davantage cultivé dans l’avenir, si ce n’est par des viticulteurs passionnés ou aventureux. Il offre des arômes de cuir, de truffe, de champignons frais et d’écorce absolument féeriques.

Robert Parker – Guide Parker des vins de France – Nouvelle Édition 2004.

Le Mourvèdre mûrit très tardivement car il est en dehors de sa zone géographique de prédilection qui se trouve plus au sud de France. Pour obtenir sa pleine maturité, il est impératif de le travailler différemment des autres cépages de la région. Il ne tolère par exemple aucun écimage.

La forme de la grappe est conique, ses feuilles sont de forme orbiculaire, plane, entière composée  de dents pointues et larges avec un limbe cotonneux en dessous.

.

La Syrah

C’est un cépage fragile, réclamant beaucoup d’attention. Il est très sensible au Mistral (vent de Nord) qui casse ses  jeunes rameaux au printemps. On le palisse plus haut que le Grenache et le Mourvèdre car il a des mérithales (distances entre deux feuilles) plus grands que ces derniers.

La Syrah apporte beaucoup d’anthocyanes et de tanins. Elle déploie des arômes complexes de fruits rouges (cerise noire, framboise), de réglisse, de cassis avec des notes vanillées.

La forme de la grappe est allongée, ses feuilles sont  larges et de forme orbiculaire légèrement gaufré,  de couleur vert foncé.

La Bio-Dynamie et une étude Québécoise sur la forêt nous a fait réaliser l’importance de mettre en place la complantation des cépages sur notre domaine.

En appellation Vacqueyras, nous alternons un pied de Grenache et un pied de Syrah.

En appellation Gigondas, nous alternons un pied de Grenache et  un pied de Mourvèdre.

Nous nous sommes aperçus au fil du temps que la complantation des cépages permettait une meilleure initiation florale, moins de coulure dans les Grenache, une meilleure pollenisation des fleurs de vignes, moins de carences magnésiennes chez le Mourvèdre.

La syrah et le Grenache se marient formidablement bien dans les assemblages de Vacqueyras. Le Grenache et le Mourvèdre dans les assemblages de Gigondas. En effet, ces deux cépages sont complémentaires et leur assemblage n’éteint en rien leurs qualités respectives mais créent une symbiose souvent magnifique.

.

Les pépins de Grenache, Mourvèdre, Syrah

A maturité, ils apportent au vin  des arômes boisés, ainsi que des notes d’amandes grillées et de noisettes.

.

Nos cépages blancs

Grenache blanc

Comme son frère le Grenache noir, la grappe est tronconique et compacte avec des baies sphériques. La forme des feuilles est ciselée et de couleur vert clair.

Il apporte des arômes citronnés, de la rondeur et du gras dans le vin.

Le grenache blanc est en limite de zone d’exploitation. Plus au nord, il ne pourrait arriver à maturation.

C’est un cépage capricieux qui est très sensible au froid pendant la floraison. Cela peut provoquer de la coulure ; il est également sensible aux maladies Mildiou et Oïdium.

.

Roussanne

C’est un cépage fragile car il est sensible à la sècheresse et à l’Oïdium. Son nom lui vient de sa couleur rousse qu’il manifeste à maturité. Cette couleur rousse peut certaines années donner des couleurs ambrées au vin blanc.

Il est très aromatique et dévoile des arômes de fleur de blanche et de miel.

La forme de la grappe est cylindrique compacte et de petite taille d’un blanc doré presque roux à maturité complète. Les feuilles sont grandes et très découpées profondément lobées, involutées en cornet.

.

Bourboulenc

C’est un cépage plus résistant aux maladies et aux conditions climatiques. C’est un vieux cépage oublié qu’Eric SAUREL a replanté sur le domaine en 1994. Pour lui, ce cépage mal aimé est un cépage de prédilection pour donner naissance à un joli vin mais faut il savoir le comprendre et l’attendre.

La particularité de ce cépage est d’avoir une maturité très tardive pour la région. Pour le cueillir à sa juste maturité il faut savoir patienter souvent jusqu’à fin Octobre ou début Novembre. Soit un gros mois après la fin de la cueillette des raisins rouges.

Il apporte la minéralité, la fraîcheur dans le vin

La forme de la grappe est cylindro-conique avec des baies ovoïdes ou légèrement ellipsoïde. Les feuilles orbiculaires sont épaisses et bullées ave le dessous du limbe un duvet ayant l’aspect feutré blanchâtre.

.

Grenache blanc et Roussanne ont des maturations voisines et sont vinifiés ensemble chaque année. La récolte a lieue tout début septembre. Le Bourboulenc  représente pour nous l’architecture de l’assemblage des trois cépages et il permettra au Grenache blanc et à la Roussanne d’exprimer leur plein potentiel. test