Notre travail à l’année

Accueil / Home » Notre philosophie » Notre travail à l’année
Notre travail à l’année

Nous vous présentons ici différentes étapes de notre travail, tout au long de l’année.

Printemps, été, automne, hiver… la nature n’attend pas et les attentions devant être portées à nos vignes et nos sols sont multiples.

En détail, au fil des saisons.

a

.

.

.

.

Printemps – Eté

Montée de sève

Dés le début du printemps, la vigne se réveille de son sommeil hivernal. Cela se traduit par la montée de sève dans le pied de vignes et dans les sarments qui ont au préalables été taillés durant l’hiver. Cela s’appelle les pleurs et ne durent que quelques jours.

Le buttage

Le buttage consiste à faire une butte sous le cep. Ce travail permet de maintenir naturellement l’intercep (intervalle entre deux pieds de vigne d’une même rangée) sans herbe.

Conserver l’Apex (tête de la vigne)

Le rôle de l’Apex est prépondérant dans le cycle végétatif de la vigne.

La photo ci-contre vous montre un Apex à l’extrémité du rameau. Si l’on écime c’est à dire si l’on coupe le haut et les côtés des rameaux, on coupe l’Apex. Et quand l’Apex est coupé, il pousse des apex secondaires qui sont beaucoup plus nombreux et qui désorganisent la plante.

a

L’Apex principal non écimé meurt en principe naturellement vers la mi-juillet (voir photo ci-contre), arrêtant complètement la pousse des feuilles et favorisant donc la concentration des raisins.

Dans notre région, lorsque l’on coupe les Apex du cépage Mourvèdre, on est sûr de ne pas atteindre la pleine maturité de son raisin.

Enroulement des sarments

Nous embauchons 4 personnes supplémentaires de Mai à fin Juillet qui viennent prêter main forte à notre équipe annuelle  pour enrouler les sarments de nos 58 hectares afin de conserver les Apex.

a

Les feuilles solaires

Nous observons sur le domaine des feuilles qui prennent une forme leur permettant de capter le maximum de soleil.

Ce qui est à remarquer sur ces photos est le positionnement des vrilles (sorte de tige sans feuilles) qui sont dirigées vers le soleil.

 

 

 

 

 

 

Ces deux particularités sont les signes manifestes d’un bon état de santé de la plante. Cela nous permet de diagnostiquer si l’on peut utiliser la préparation Bio-Dynamique 501 à base de quartz.

 

 

 

 La floraison

On voit sur ces photos la naissance de la grappe, puis l’ouverture des capuchons floraux, puis l’apparition des étamines (petites tiges blanches). A ce stade, il est encore trop tôt pour savoir si cette grappe en formation donnera des raisins.

a

Réalisation de la préparation 501

Cornes de vaches que l’on remplit de cristaux de quartz pilés très fins. Les cornes pleines sont ensuite enterrées vers Mai-Juin. On les sort de terre avant Noël. Cette préparation est réalisée sur le domaine chaque printemps.

a

Ci-dessus l’aspect des cornes au moment où on les déterre. On sait que la préparation a réussi à la couleur rouge que l’on distingue sur les cornes.

Enherbement

Sur notre domaine, l’enherbement est réalisé un rang sur deux. Ceci afin de protéger nos sols du soleil et maintenir une certaine hygrométrie dans les rangs de vigne. De plus, cela nous permet d’intervenir avec nos tracteurs aussitôt après une pluie trop abondante ou une grêle. (Les rangs non enherbés sont griffonnés durant tout le printemps et le début de l’été).

Ces herbes créent des corridors de végétation permettant aux insectes auxiliaires de pénétrer en totalité dans toute une parcelle. En effet, une étude scientifique a démontrée que les insectes auxiliaires vivent avant tout dans les bois ou fourrés en bordure de parcelles et ne pénètrent en terrain découvert que sur 50 mètres sauf si une végétation comme l’enherbement les y accueillent et leur permet de se mettre à nouveau à l’abri.

120716-montirius_295_0 La plante utilisée dans l’enherbement de nos rangées de vigne est de la Vesce cette année. C’est une légumineuse qui a la particularité de se développer au printemps, elle reste en place toute l’année, se sèche dés que les conditions climatiques deviennent estivales. La plante séchée protège le sol des rayons du soleil, elle ne créée aucune concurrence vis-à-vis de la vigne, a un bon couvert végétal qui limite les tassements du sol qui pourraient éventuellement  se produire par le passage des tracteurs.

120716-montirius_256 A partir de la mi-juillet, nous arrêtons de travailler le sol des rangées non enherbées pour éviter de stimuler la vigne par nos griffonnages.

Il faut savoir que le griffonnage permet de  couper l’herbe et surtout de stimuler la pousse de la vigne. En été, ce que l’on demande à la vigne c’est d’arrêter de pousser et d’utiliser son énergie pour faire mûrir ses raisins.

Ainsi dans les rangées de vignes où l’on a arrêté de griffonner en début d’été se développe en automne une flore sauvage. Elle pousse durant tout l’hiver, leur racine aère, décompacte le sol favorisant la vie microbienne et sera un apport de matière organique quand l’herbe sera fauchée au printemps.  Cela est possible car la vigne à cette période de l’année est en repos végétatif et l’herbe n’entre donc pas en concurrence avec elle.

.

.

Plantation de la vigne

Au printemps, c’est aussi le moment de planter les jeunes plants de vignes. Les racines des jeunes plants avant plantation trempent dans une préparation Bio-Dynamique à base de 500 et d’argile. Cette étape va favoriser l’enracinement du jeune plant.  Il faudra toutefois les arroser plusieurs fois jusqu’à fin Juillet afin de maximiser les chances de réussite de plantation.

Complantation de la vigne

120518_montirius_dsc_1267 On a remarqué que certains cépages sont complémentaires entre eux. Nous avons donc mis en place  dans l’année 2000,  une jeune plantation selon ce principe. Elle se porte très bien et nous avons noté une meilleure initiation florale, une absence totale de carence sur le feuillage en comparaison à des parcelles mono cépages. Depuis lors tous nos remplaçants dans des rangées existantes sont des cépages différents et complémentaires.

Par exemple dans une rangée de Syrah ou de Mourvèdre, nous intégrons des jeunes plants de Grenache. Dans une rangée de Grenache, nous intégrons des jeunes plants de Syrah ou de Mourvèdre.

Leur maturité phénolique devient identique et nous pouvons donc les vendanger et les vinifier en même temps. Ce qui est un plus pour la qualité du vin obtenu.

En Janvier 2007, un article paru dans le journal le point N°1791 nous confortait dans notre démarche : «  les forestiers ont longtemps cru qu’il suffisait de planter des arbres pour reboiser. Mais, dans la nature la plupart des plantes sont incapables de vivre en solitaire. Il leur faut des copines avec qui partager leur repas de micro éléments. Ainsi, plus de 70% des cyprès plantés dans le haut Atlas pour s’opposer à la désertification ont crevé dés la première année. L’enquête menée par la faculté Cadi Ayyad de Marrakech, les eaux et forêts du haut Atlas et l’IRD a montré que pour s’épanouir les cyprès ont besoin de phosphore et de nitrate fournis par les mycorhizes enrobant les racines de lavande et de thym. Et les nouvelles plantations associant l’arbre et les arbustes ont donné d’excellents résultats. FL »

Véraison

La véraison est la période du mois d’août où la grappe commence à changer de couleur. Les grains passent tour à tour de la couleur vert à rose, avant de devenir noirs.

Vendanges

Quelques moments choisis…

a

Automne

Réalisation de la préparation 500

Cornes de vache que l’on remplit de bouse fraîche de vaches Bio-Dynamiques :

Pulvérisation de la préparation 501 juste après vendanges afin de favoriser la descente de la sève dans le pied de vigne et  de donner une dernière impulsion lumière qui impactera l’initiation florale de la récolte suivante.

Epandage du compost dans les vignes. Il est épandu uniquement sur les vignes qui ont une vigueur plus faible.

Pulvérisation de la préparation Maria Thun juste après épandage du compost. Cela favorise et stimule la décomposition de la matière organique contenue dans le compost afin que le sol s’en nourrisse plus facilement.

 

montirius-9208

 

;

Hiver

Taille des pieds de vignes pendant 4 mois

Dés l’apparition des premières gelées et que toutes les feuilles de vignes sont tombées. En effet, quand toutes les feuilles sont tombées nous sommes certains que la plante s’est totalement endormie et que nous n’avons plus de sève dans les sarments.

La taille est réfléchie par rapport à chaque individu vigne. Seules les personnes embauchées à l’année sur le domaine sont habilitées à effectuer cette tâche primordiale pour la nouvelle année.

La taille doit impérativement être terminée avant fin Mars.

a

Préparation  Maria Thun

Afin de panser les plaies de taille une préparation Maria Thun est pulvérisée au fur et à mesure sur les vignes taillées.